[AUDIT]
Le marché de l’audit des PME françaises en 2021

Jean-François MALLEN, associé du GROUPE AURYS, commissaire aux comptes, met en avant son analyse du marché des PME françaises via les différentes études réalisées sur l’année 2021 :

Les études réalisées sur l’année 2021

L’étude Eurostat (Cf. Annexe) fait ressortir à près de 3 millions le nombre d’entreprises françaises ayant moins de 250 salariés.

L’INSEE publiait en 2017 les statistiques suivantes :

  • ● 3 748 122 microentreprises (moins de 10 salariés) emploient 2,445 millions de salariés (hors dirigeants) et dégagent une valeur ajoutée de 231 milliards d’euros
  • ● 265 060 PME hors microentreprises (entre 10 et 250 salariés) emploient 3,883 millions de salariés (hors dirigeants) et dégagent une valeur ajoutée de 271 milliards d’euros.

L’U2P publie sur son site un chiffre de 2 993 470 artisans et entreprises individuelles commerçantes.

Analyse de ces études

En croisant ces données, on peut estimer que le nombre de PME employant plusieurs salariés serait de 754 652 (= 3 748 122 – 2 993 470 + 265 060).

Si l’on retient par hypothèse un nombre d’0,25 ETP de salariés par artisans et commerçants (ces derniers n’étant pas salariés), cela représente 1,497 millions de salariés. Par soustraction, on obtient un total de 4,831 millions de salariés employés par les 754 652 entités (4,831= 2,445 + 3,883 – 1,497).

Retenons un potentiel de 700 000 sociétés de moins de 250 salariés hors artisans et entreprises individuelles, employant au moins 4,8 millions de salariés et dégageant une valeur ajoutée de 350 milliards d’euros. L’enjeu économique n’est pas mince. Sur ces 700 000 sociétés combien sont certifiées ?

La CNCC a récemment diffusé un nombre de 155 013 mandats PE sur un total de 262 554 mandats déclarés.

Globalement il y aurait 438 000 sociétés non certifiées qui représenteraient une valeur ajoutée proche de 150 milliards d’euros. Ces derniers chiffres souffrent de beaucoup d’approximation et mériteraient une étude plus précise. Mais cela permet d’approcher une valeur loin d’être négligeable. Il s’agit pour la plupart de petites sociétés, mais aussi des groupes familiaux composés de plusieurs entités PME.

En résumé nous aurions en France

  • ● 2 934 milliers d’autoentrepreneurs, BNC, artisans, entreprises individuelles dans un régime IRPP
  • ● Environ 380 milliers d’entreprises en régime IS et comptabilité simplifiée
  • ● Environ 438 milliers d’entreprises en régime IS en comptabilité d’engagement sans commissaire aux comptes.

Annexe : Statistiques Européennes Eurostat

AUTEUR :

Jean-François MALLEN

Associé du GROUPE AURYSCommissaire aux comptes

 

Espace Client
Contact