Comment évaluer une option d’achat ou de vente ?

Les options d’achat ou de vente offrent le droit (et non l’obligation) à son détenteur de pouvoir acquérir ou vendre des titres à un prix déterminé. Les options sont couramment utilisées afin d’intéresser des dirigeants ou des managers aux performances d’une société.

Une option d’achat, appelée « call » (position longue) en anglais, offre à son détenteur le droit (mais non l’obligation) d’acquérir un actif sous-jacent (souvent une action d’une société) à un prix défini lors de la souscription de l’option. Le prix de souscription de l’option est appelé « premium » ou « prime » et doit être payé par le souscripteur. Ainsi, une option d’achat est un type d’instrument dérivé, puisque sa valeur est dérivée du prix de l’actif sous-jacent. Les options d’achat peuvent porter sur tout type de sous-jacent : indice, actions, etc. Souscrire à une option d’achat est avantageux dans le cas où un investisseur parie sur la hausse du cours du sous-jacent.

Une option de vente, appelée « put » (position courte) en anglais, offre à son détenteur le droit (mais non l’obligation) de vendre un actif sous-jacent (souvent une action d’une société) à un prix défini lors de la souscription de l’option. Le prix de souscription de l’option est appelé « premium » ou « prime » et doit être payé par le souscripteur. Ainsi, une option de vente est un type d’instrument dérivé, puisque sa valeur est dérivée du prix de l’actif sous-jacent. Les options de vente peuvent porter sur tout type de sous-jacent : indice, actions, etc. Souscrire à une option de vente est avantageux dans le cas où un investisseur parie sur la baisse du cours du sous-jacent.

Une option (d’achat ou de vente) comporte toujours les caractéristiques suivantes :

  • Une maturité (date d’expiration), c’est-à-dire la date à laquelle l’option expire ;
  • Un prix d’exercice (« strike price »), c’est-à-dire le prix où l’action peut être exercée (à l’achat ou à la vente) ;
  • Un actif sous-jacent, c’est-à-dire l’actif qui pourra être acheté ou vendu à date d’expiration de l’option.

En fonction du type d’option acquis, l’exercice d’une option peut se faire soit à date de maturité (options européennes) soit à tout moment jusqu’à la date de maturité (options américaines).

Quel que soit le type d’option acquise, celle-ci expire à date de maturité et le détenteur peut l’exercer ou non. Au-delà de cette date, l’option n’est plus valide.

A date d’expiration, on dit que l’option peut être :

  • Dans la monnaie (in the money), c’est-à-dire que le prix du sous-jacent est supérieur au prix d’exercice (dans le cas d’une option d’achat) ou que le prix du sous-jacent est inférieur au prix d’exercice (dans le cas d’une option de vente) ;
  • Hors de la monnaie (out of the monnaie), c’est-à-dire que le prix du sous-jacent est inférieur au prix d’exercice (dans le cas d’une option d’achat) ou que le prix du sous-jacent est supérieur au prix d’exercice (dans le cas d’une option de vente) ;
  • A la monnaie (at the money), c’est-à-dire que le prix du sous-jacent est égal au prix d’exercice.

Le prix d’une option varie au cours du temps, selon les variations du prix de son sous-jacent. La détermination du prix d’une option (d’achat ou de vente) se fait via l’application de la méthode du Black & Scholes. Cette méthode permet d’évaluer tous les types d’options et nécessite l’utilisation des hypothèses suivantes :

  • La date de maturité de l’option ;
  • Le prix d’exercice de l’option ;
  • La volatilité de l’actif sous-jacent.

La volatilité peut être directement observée dans le cas où l’actif sous-jacent est coté en bourse. Dans le cas contraire, la volatilité doit être déterminée via une analyse comparative.

Les options sont des instruments financiers souvent utilisés par les sociétés non cotées, quelque soit leur stade de développement : start-up, levée de fonds, société mature, opération de LBO.

Ces options peuvent prendre différentes formes : émission de BSA, de BSPCE, ou bien de promesse de vente / d’achat.

Ces options sont émises dans le but d’intéresser des dirigeants / managers à la performance de la société et permettent à ces derniers de pouvoir acquérir un nombre d’action de la société à un prix prédéterminé lors de l’émission des options.

Quelque soit le type d’instruments utilisés, le fonctionnement de l’instrument peut être assimilé à une option call (achat) ou à une option put (vente) et la méthodologie retenue dans le cadre de l’évaluation de ces instruments sera donc toujours celle du Black & Scholes.

Espace Client
Contact